Publié le Aug 5, 2019

Frédéric Duplessy - Psychanalyste du chef d'entreprise et du particulier

« Quelques moments de vacances nous régénèrent, mais le quotidien nous rattrape toujours très vite.

Reviendrez-vous de cette fugitive et apaisante lumière de vos vacances à l’ombre de vos illusions perdues, pendant que le jour décline et que le fil de nos vies s’enfonce dans l’hiver ?

Le stress, les peurs, les craintes nous assaillent quotidiennement pour diverses raisons qui peuvent être le sentiment d’insécurité, la solitude, le manque d’argent, la peur de la mort, les risques quotidiens d’inconfort affectif et matériel, le sentiment de perte, l’agacement face à une vie qui ne s’agence pas comme on l’aurait souhaité.

Tout ce qui est matériel n’est pourtant qu’une illusion.

Comment peut’on dire cela, alors que toute notre éducation et nos valeurs sociétales et sociales sont construites, proposée et organisées ainsi ?

Mon banquier n’a rien d’une illusion et mon compte bancaire encore moins. Ne parlons pas des factures et des prélèvements, des réparations imprévues, etc.

Les fins de mois difficiles me rappellent à chaque fois que je ne peux accéder au bonheur promis initialement si je trouvais un travail. Pour peu que j’en aie un.

Et mon compagnon, ma compagne, si j’ai la chance d’être en couple, me rappelle chaque jour que nous devons nous organiser en conséquence. Surtout si nous avons le bonheur d’avoir des enfants.

Alors en quoi tous ces aspects matériels de la vie courante seraient’ils des illusions ?

Il nous faut... »

La suite en cliquant « En savoir plus » 
Nous contacter
Message envoyé. Nous vous contacterons prochainement.